rencontre

Quitter le rivage sans se quitter soi…

qui résiste au miracle de la rencontre,

à se tâcher les yeux avec le bleu du ciel,

à se laisser frissonner sous la caresse du vent,

et chercher à glisser son regard sous la surface?

bleu, lac, eau, Valais, rencontre

sans titre 3

 

 

A l’oreille du Ciel

bleu, lac, Léman

sans titre 1, Le Léman

A l’oreille du ciel….je confie mes songes

Ce qui n’est pas de ce monde…ce qui est légèrement au-dessus

Une magie si pénétrante qu’elle semble la vie

et soudain je tourne la tête

…parce que le soleil parait

le bout du monde

seule, seul

même seule

Le bonheur fait de rien, profond, inespéré,
une danse avec soi, une magie qui étend ses ailes,
la lune qui glisse dans le cœur, un peu de désordre, des tissus coloriés
le vide heureux,
son nom se mélange aux étoiles, fait de tendresse pour soi-même, de songes et d’ailleurs,
tels qu’ils semblent la vie, insouciante et secrète,
dans l’instant être au bout du monde…

la peinture et moi

La peinture et moi

Je vais, chargée de mes songes
Rire aux éclats…la foudre dans le cœur
Gagner la chance de quelques instants
Me faire un soleil de quelques minutes

lumière, songe

lumière songeuse 1

A bout de patience, les doigts de couleurs
S’écrasent pour le plaisir
Dessinent l’inespéré
Tracent l’apaisement
Dévoilent une promesse

La magie s’étend sur le ciel blanc
Le feu tourne…s’étire…s’embrase

Les doigts s’habillent de bonheur
L’ange lâche sa corbeille de couleurs
…un peu de désordre dans le cœur

Ferme tes mains dans les miennes…je suis un peu moins seule

couleurs

Couleurs,

peindre pour donner forme à mes rêves…
pour montrer la beauté de l’homme…
pour oser les couleurs qui me touchent…
……..et si souvent…..peu osées

couleurs, peindre

un vent de sourire

des regards sur mon monde…
un peu de soi qui se retrouve dehors…
du plaisir dans les yeux de ceux qui aiment…

peindre c’est de l’ordre de la passion…
c’est se remplir de ces émotions qui me font sentir vivante…

c’est plein de choses qui m’ont accompagnée…
et qui chemineront toujours tout près…